1910, avenue Jules-Verne, Québec G2G 2R2
Coordonnées
1910, avenue Jules-Verne, Québec G2G 2R2
Publications

À 41 degrés dehors, la température intérieure de votre auto atteint… le point d’ébullition !

Publié le 03 juillet 2018

Avec les chaleurs extrêmes qui nous font la vie dure ces temps-ci, il est plus que pertinent d’aborder le sujet de la température… de votre auto !

En effet, l’intérieur de votre véhicule se transforme littéralement en four sous les rayons du soleil, mais jusqu’à quel point ? CAA-Québec a effectué des tests à cet effet, et a obtenu les résultats suivants :

  • À 22°C, la température intérieure du véhicule atteint 50°C.
  • À 35°C, la température intérieure atteint 66°C en seulement 40 minutes, soit la température idéale pour déguster un thé.
  • À 41°C, la température intérieure atteint 100°C, soit le point d’ébullition de l’eau, ou encore la température idéale pour cuire un rôti de palette !

Ainsi, on se doute bien que quelques minutes suffisent pour mettre en danger la vie d’une personne ou d’un animal, et ce, même si on baisse les vitres. La CAA recommande donc fortement de prendre toutes les précautions qui s’imposent.

Effectuez une tournée avant de quitter l’auto

« En hiver, on a l’habitude de faire sa petite tournée avant de quitter l’auto, pour ne rien y laisser geler. On conseille donc de garder cette bonne habitude en été, puisque les risques sont tout aussi importants avec la chaleur », explique le directeur de la Fondation CAA-Québec, Marco Harrison.

Évidemment, les enfants et les animaux ne doivent jamais y être laissés sans surveillance, même si c’est « juste quelques minutes ». il en va de même pour la nourriture, les appareils électroniques et les bouteilles de plastique, qui ne devraient pas être laissés dans le véhicule.

Refroidissez le véhicule avant de prendre la route

M. Harrison conseille également de prendre le temps de ventiler la voiture avant de se mettre en route. « La chaleur des tissus ou des cuirs peut être vive. Et pendant qu’on se tortille d’inconfort ou qu’on se hâte de baisser les vitres, on est moins concentré sur la conduite. »

Par ailleurs, essayez de garer votre voiture à l’ombre, si possible, afin de limiter la montée de la température dans l’habitacle.

Attention à la mécanique !

En outre, la chaleur est une ennemie de la mécanique. Conséquemment, il n’est pas rare que les patrouilleurs soient plus sollicités que d’habitude en période de canicules. Par exemple, si le système de refroidissement fait défaut, le moteur surchauffe et la voiture doit entrer au garage.

D’ailleurs, la chaleur intense est aussi dure sur la batterie que le froid de l’hiver. Ainsi, un survoltage en plein été, ça se peut!

 

Bref, en cette période de températures extrêmes, prenez vos précautions… tant pour vous que votre véhicule !

 

Source : 35 degrés dehors? 66 degrés dans l’auto!, CAA-Québec