1910, avenue Jules-Verne, Québec G2G 2R2
Coordonnées
1910, avenue Jules-Verne, Québec G2G 2R2
Publications

CAA soulève des pistes de solution pour réduire la congestion routière

Publié le 31 mai 2018

Les embouteillages constituent un enjeu qui prend de plus en plus d’ampleur dans plusieurs villes du Canada. En ce sens, l’Association canadienne des automobilistes (CAA) a très récemment publié un nouveau rapport intitulé Des solutions à la congestion, qui propose de multiples pistes pour améliorer la circulation sur nos routes.

Tel qu’expliqué par Jeff Walker, gestionnaire stratégique principal de la CAA, « ce rapport propose un éventail de mesures que nous pouvons prendre pour alléger le trafic ». Plus précisément, « les pires engorgements au Canada allongent jusqu’à une fois et demie les déplacements et coûtent des centaines de millions de dollars en temps et carburant perdus chaque année, sans parler de l’environnement! La CAA a voulu donner aux décideurs de tous les niveaux diverses solutions, petites et grandes, à ce problème de congestion. »

C’est dans ce contexte que la CAA a demandé à la firme canadienne CPCS, spécialisée en transport, de se pencher sur les différentes manières de réduire la congestion. Le rapport qui découle de ce mandat fait suite à  l’étude Quand tout s’arrête : Évaluation des pires points d’engorgement au Canada, publiée en 2017. Cette dernière établissait que les pires goulots au Canada atteignaient un niveau de gravité semblable à celui des engorgements de grandes villes américaines comme New York et Los Angeles. Également, l’étude de 2017 calculait qu’en plus des pertes de temps et de productivité, 287 millions de litres d’essence étaient gaspillés chaque année, libérant dans l’air 58 millions de kilogrammes de CO2.

Ainsi, quelles sont les suggestions qui ont été soulevées en réponse à la problématique ? En fait, trois grands axes d’intervention devraient être privilégiés par le public, le privé et la population pour améliorer la situation…

Les solutions de facilité

Un maximum de résultats pour un minimum d’investissements – c’est ce qu’on pourrait obtenir en optimisant le réseau routier actuel par la prise de mesures simples et ciblées, comme la resynchronisation des feux de circulation, une meilleure gestion des pannes et des collisions, des limites de vitesse variables s’adaptant à la circulation pour mieux la réguler, ainsi qu’un contrôle des entrées d’autoroute.

Le pouvoir de l’information

Certaines solutions innovantes sont étonnamment peu connues de la population. Le gouvernement canadien et le Conseil des ministres des Transports pourraient jouer un rôle clé dans la diffusion des bonnes pratiques.

Les investissements ciblés

C’est d’abord les pires goulots d’étranglement qui devraient être visés, car c’est là que chaque dollar dépensé rapportera le plus. Puis, de manière plus générale, la congestion urbaine peut aussi être contrée en investissant dans le covoiturage, le vélopartage et les infrastructures cyclables, qui sont des solutions relativement peu coûteuses.

Bref, le sommaire du rapport et les autres éléments de cette étude peuvent être consultés sur le site Web de la CAA à l’adresse suivante : CAA.ca/fr/InfrastructuresIntelligentes. Espérons que les pistes de solution seront rapidement appliquées afin de contrer ce fléau que constitue la congestion routière.

 

Source : Un nouveau rapport de la CAA apporte de multiples pistes de solution pour réduire la congestion routière au Canada, AJAC