1910, avenue Jules-Verne, Québec G2G 2R2
Coordonnées
1910, avenue Jules-Verne, Québec G2G 2R2
Publications

Quelques éléments importants avant d’acheter une borne résidentielle

Publié le 08 novembre 2017

Vous êtes le nouveau propriétaire d’un véhicule électrique? Vous vous posez la question à savoir si l’utilisation d’une borne résidentielle faciliterait votre vie? Afin de prendre une meilleure décision, voici nos conseils qui pourront vous aider à faire votre choix.

En avez-vous vraiment besoin?

Une question assez banale, mais qui est à la base de tout : en avez-vous réellement besoin? Il est important de se poser la question puisque nous n’en avons peut-être pas besoin au final. Par exemple, si vous ne sortez que votre véhicule une fois par semaine, vous avez la possibilité de brancher votre voiture sur une prise de courant domestique. Évidement, c’est un chargement qui a une durée plus longue, mais c’est amplement suffisant pour le temps d’utilisation de votre voiture.

Si au contraire, vous souhaitez économiser du temps en réduisant le temps de recharge de quelques heures de votre véhicule, vous pouvez vous procurer une borne. D’ailleurs, il est possible d’avoir une aide financière provinciale lors de cet achat. Toutefois, prenez en note que cette aide financière à ses limites et qu’elle est imposable. Elle couvrira entre le quart et le tiers du prix d’achat tout en incluant les frais d’installation.

Fait intéressant : acheter une borne résidentielle aiderait à vendre une résidence beaucoup plus rapidement.

« On n’a pas de statistiques officielles, mais on a plusieurs membres qui disent que ça aidé » mentionne M. Martin Archambault, porte-parole de l’Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ).

Faites attention aux frais d’installation

Au Québec, ce n’est pas parce qu’un commerce détient des bornes publiques installées dans son stationnement qu’il en vend automatiquement. Certains commerces spécialisés en matériel  électrique en assurent la vente,  sinon, vous devez magasiner votre future borne sur internet.

Après avoir acheté votre borne, vous devez trouver votre électricien pour installer cette dernière! Le coût d’estimation est évalué entre 300 $ et 600 $, mais les coûts peuvent grimper en flèche. Monsieur David Corbeil, cofondateur de RVE, une entreprise de Laval qui conçoit des solutions facilitant le branchement des bornes pour les copropriétés, estime qu’en faisant une moyenne à partir de 200 installations dans la province, l’entreprise RVE arrive à un coût pouvant atteindre 1000 $ pour une maison et plus de 3000 $ pour une copropriété.

Voici des exemples de questions qui peuvent faire hausser les frais de votre installation et qui donne, au final, une facture salée :

  • L’entrée électrique de la maison a-t-elle la capacité pour supporter cette nouvelle connexion, qui peut atteindre 40 ampères? ;
  • Faudra-t-il percer les murs intérieurs pour passer une long câble électrique joignant la borne au panneau électrique? ;
  • Le branchement sera-t-il permanent, ou est-il plus pratique d’installer une prise de courant permettant d’y brancher une borne, puis de la déplacer au besoin?

Heureusement, il existe des fabricants québécois (AddÉnergie et Elmec) qui  vendent des  bornes pour la maison grâce aux produits FLO et EVduty. Leurs coûts d’installations varient entre 800 $ et 1300 $ et leur capacité électrique est la même. Ce qui les différencient, c’est principalement les matériaux utilisés et les fonctions supplémentaires. Par exemple, il est possible de créer une connexion automatique afin de suivre l’état de chargement de votre véhicule à distance.

Un défi pour une ville branchée

Les véhicules électriques gagnent en popularité, et surtout en milieu urbain, là où les stationnements se font plus rares qu’ailleurs. Avec une voiture électrique, il est difficile de se garer loin de la maison et lorsqu’un conducteur possède un stationnement privé, l’établissement n’est pas nécessairement prêt à accueillir une borne.

« Souvent, les gens vont se brancher directement à l’entrée électrique de l’immeuble, mais le syndicat de copropriété peut demander de refaire l’installation convenablement, mentionne David Corbeil. C’est probablement le plus gros frein à l’adoption des véhicules électriques. Ça explique sans doute pourquoi 80 % des recharges de véhicules électriques au Québec se font à la maison. Et, de plus en plus, avec une borne résidentielle conçue à cette fin! »

Et pour les véhicules qui sont garés dans les rues? C’est un beau défi à relever pour une ville branchée!

« Avec la croissance du nombre de bornes publiques qui sont installées à Montréal et dans les environs, et avec les ventes de véhicules électriques qui devraient augmenter, il va falloir y penser », termine Martin Archambault.

Source : Quoi savoir avant d’acheter une borne électrique résidentielle, LaPresse